fv6
Mardi, 12 novembre 2019

Vivaces 

L’entretien des vivaces

Arrosez les plates-bandes et massifs en particulier par temps sec et chaud. Pour limiter les arrosages, utiliser un paillis de cèdre qui vous aidera grandement à maintenir l’humidité dans vos sols et aussi à limiter les mauvaises herbes. Cela facilitera le désherbage et diminuera le temps d’entretien pendant la saison.

La plupart des plantes vivaces n'ont guère besoin de beaucoup de substances nutritives, un apport en compost sera suffisant. Pour améliorer la floraison, vous pouvez toutefois leur fournir, au printemps, de l'engrais de type granulaire à dégagement lent. Les centres jardin pourront vous conseiller lors de l’achat.

Tuteurez les grandes variétés (delphiniums, pivoines) pour éviter que leurs tiges fragiles ne cassent les jours de grands vents, sous le poids des fleurs.

Supprimez les fleurs fanées en été. Coupez le feuillage et les tiges en fin d'automne. Cette opération est sans danger pour la plante: ses racines, emmagasinant des réserves pendant tout l'été pour la saison prochaine, lui permettront de produire à nouveau.

La plantation des vivaces

Les plantes vivaces se plantent au printemps ou à l'automne. La mise en place à l'automne à l'avantage de permettre à la plante de s'installer dans le sol et de fleurir dès le printemps suivant. Elle permettra aussi de diminuer les arrosages, car les plantes profiteront de la fonte des neiges au printemps.

Répartissez vos plantes sur le terrain selon l'aménagement désiré, pour les mettre en valeur.

Utiliser au moins trois hauteurs de végétaux qui seront disposés de cette façon : petites à l’avant suivi des moyennes et des grandes à l’arrière, cela donnera de la perspective à votre aménagement.

Utiliser des végétaux qui ne fleuriront pas tous en même temps, faites une petite recherche pour trouver et identifier des végétaux avec des temps de floraison différents. De cette façon, vous aurez des fleurs durant toute la saison. Demandez à votre centre jardin, ils vous aideront à identifier les bonnes plantes.

Planter vos végétaux par nombre impair cela donnera un effet plus naturel et moins linéaire à votre aménagement. Sur des terrains secs (talus, rocailles), veillez à les espacer un peu plus pour leur permettre de s'enraciner correctement.

N'oubliez pas de tenir compte du développement futur de la plante à l'âge adulte. Beaucoup de vivaces vendues en pots sont encore toutes petites... Consultez les indications sur l’étiquette pour bien respecter la hauteur et l’espacement nécessaires à chacune.

Les plantes vivaces nécessitent une terre riche (humifère), bien aérée. Ameublissez la surface de plantation en binant le sol sur quelques centimètres de profondeur. Puis mettez à tremper le pot pendant quelques minutes. Dégagez avec précaution la plante avec sa motte et coupez les extrémités des racines les plus longues. Plantez de manière à ce que la motte soit légèrement recouverte de terre et arrosez bien.

La multiplication des vivaces

La plupart des plantes vivaces vivent plusieurs années. Au bout de 4 ou 5 ans, elles prennent du volume et s'affaiblissent et ont besoin d’être rajeunies.

C'est le moment de les diviser, de les multiplier. Cette opération consiste à diviser leurs racines (souches, rhizomes) avec l’aide d’une pelle ou tout autre outil vous permettant de couper la motte de racine en deux. Couper toujours de façon à ce que la moitié qui sera retirée soit toujours à l’arrière, de cette façon l’impact visuel sera amoindri. Ensuite il suffit de retirer la partie arrière et de la replanter à l’endroit désiré, selon la grosseur cette moitié peut elle-même être divisé en plusieurs morceaux. Plus on divise, plus le temps avant qu’elle redevienne la même grosseur que le plant mère sera long. Cette méthode de multiplication est facile à réaliser et très économique.

Toujours bien arroser après des travaux de plantation.

Ville de Rouyn-Noranda  100, rue Taschereau Est, C.P. 220, Rouyn-Noranda, Qc J9X 5C3 | Tél.: 819 797-7110