fv6

Entretien hivernal 

Très souvent, ce n’est pas tant le froid de l’hiver qui endommage les végétaux, que le vent desséchant du sud-ouest, en plus du gel, du dégel et du manque de neige dans certaines régions et du déneigement sur les aires de plantation. Une bonne protection hivernale devient essentielle dans le cas d’arbres et arbustes récemment introduits au jardin, car leurs racines ne sont pas encore assez établies et les risques de dessiccation sont plus grands. Il faut aussi protéger les conifères, comme le thuya, la pruche et les rhododendrons au feuillage persistant, qui se retrouvent dans des conditions de culture difficiles (embruns salins le long des routes, emplacement sous une corniche de maison ou bombardement de neige par une souffleuse).

Est-il possible d’éviter la protection hivernale?

Protéger les végétaux exige du temps, du travail et des matériaux. Si l’on choisit délibérément d’acheter des plantes coup de cœur, mais plus fragiles au froid ou de zone rustique plus élevée que celle où elles croîtront, il faudra les protéger. On peut le faire avec des cônes ou des toiles hivernales ou en les plantant dans un endroit à l’abri des vents. Connaître les besoins des plantes contribue au bon choix des endroits de plantation. Ainsi, en sachant que les conifères tolèrent mal le sel et le vent, on évite de les planter sur le bord des routes où l’on étend des abrasifs ou dans un couloir de vent. On s’assure ainsi de préserver la santé des végétaux et de moins travailler.

Protection contre le vent pour les végétaux à la limite de leur rusticité

Après les premiers gels, on recouvre le pied de la plante d’une couche de terre de 15 cm; on dispose quelques piquets autour de la plante, on entoure ceux-ci d’un géotextile blanc ou d’un jute, et l’on broche le matériau. S’il s’agit d’une haie, on peut utiliser une clôture à neige en prenant soin de laisser une distance entre les plants et la clôture. Il est aussi important de ne pas couvrir la tête des arbres et arbustes, sinon il se créera un effet de serre qui favorisera l’éclosion des bourgeons. Si l’on désire voir la belle teinte verte des conifères pendant l’hiver, on installe simplement un écran de jute ou de géotextile blanc face aux vents dominants.

Protection de végétaux situés sous la corniche d’un bâtiment ou dans un lieu à forte accumulation de neige

Afin que les conifères ne se déforment pas sous la pression de la neige, on installe des tuteurs et on les entoure d’un filet pour prévenir l’ouverture des cimes. On peut aussi ligoter d’autres arbustes, en vérifiant la solidité des tiges tout en ne tirant pas trop sur les cordes, afin de leur offrir une résistance au poids de la neige. On procède après la chute des feuilles.
 

Ville de Rouyn-Noranda  100, rue Taschereau Est, C.P. 220, Rouyn-Noranda, Qc J9X 5C3 | Tél.: 819 797-7110 enveloppe ou par courriel