fv6
Dimanche, 21 avril 2019
Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Actualités 

Toutes les actualités RSS
Transport collectif régional
Mardi, 25 juillet 2017

La Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue (CPAT) est préoccupée quant à l’avenir de plusieurs lignes interurbaines de transport collectif dans la région. En effet, l’entreprise assurant des liaisons quotidiennes entre les différentes municipalités de la région envisage sérieusement la fermeture de nombreuses lignes de transport.

UNE RENCONTRE INDISPENSABLE AVEC LE MINISTRE
Au regard de la situation, les préfets de la région sollicitent une rencontre avec le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. Laurent Lessard, afin de trouver une solution durable et conséquente avec la réalité de notre territoire.

« N’oublions pas que les clientèles les plus susceptibles d’utiliser ce type de transport sont souvent les familles monoparentales, les jeunes, les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées, les personnes sans emploi ou encore les personnes devant se rendre dans les grands centres afin de recevoir des soins médicaux spécialisés. C’est particulièrement au regard de la vulnérabilité de cette population face aux problématiques de transport que nous sollicitons une rencontre avec le ministre Laurent Lessard », a déclaré M. Mario Provencher, président de la CPAT.

OCCUPATION DYNAMIQUE DU TERRITOIRE
En terme d’occupation et de vitalité du territoire, le transport est une variable incontournable afin d’assurer le maintien et le développement de nos communautés. Pour la CPAT, le transport collectif interurbain dans la région est assurément un élément concret soutenant l’établissement de familles et de travailleurs sur le territoire.

« Comme préfet d’une MRC où la ruralité est omniprésente, je pense qu’il est essentiel de trouver des solutions afin de régler cette situation. Je pense que le transport interurbain dans la région est parfois l’élément déterminant quant au choix d’une personne âgée de demeurer ou non dans son milieu de vie. Je pense aussi que le gouvernement doit envisager des solutions adaptées au contexte régional », a ajouté M. Arnaud Warolin, préfet de la MRC de Témiscamingue.

Ville de Rouyn-Noranda  100, rue Taschereau Est, C.P. 220, Rouyn-Noranda, Qc J9X 5C3 | Tél.: 819 797-7110 enveloppe ou par courriel