fv6
  • Visit us on Facebook
  • Visit us on Instagram
  • Visit us on Facebook
Mardi, 26 mai 2020
Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Actualités 

Toutes les actualités
NAV CANADA invoque la crise de la COVID-19 pour réduire les services FSS
Lundi, 27 avril 2020

La Ville de Rouyn-Noranda a été informée par NAV CANADA (NAV) et par Transports Canada, que NAV songeait à mettre fin à ses services d’information de vol (FSS) la nuit à l’Aéroport régional de Rouyn-Noranda alors que nous traversons une crise sanitaire sans précédent. Lors d’un échange téléphonique la semaine dernière avec le directeur de cabinet du ministre des Transports du Canada, Monsieur Marc Garneau, la mairesse a eu la confirmation que des discussions étaient effectivement en cours avec NAV. Pour Madame Dallaire, cela est tout à fait insensé, d’autant plus que Rouyn-Noranda a été identifié comme le centre de soins désigné pour la COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue.

« Songer à réduire des services essentiels même temporairement dans le contexte actuel est tout simplement inexplicable et contraire à l’intérêt public. NAV fait une fois de plus preuve d’une méconnaissance profonde des réalités régionales et de la nécessité de maintenir un tel service, particulièrement dans un contexte de crise sanitaire. Compte tenu des aides gouvernementales possibles, tout argument économique ne tient absolument pas la route », décrit la mairesse, Madame Diane Dallaire.

NAV invoque le prétexte de la réduction du trafic aérien et la nécessité de protéger ses employés dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Or, les services aériens sont considérés des services essentiels et, depuis le début de cette pandémie, NAV a pu mettre en place toutes les mesures de protection requises pour son personnel. Rien ne saurait justifier une telle décision plus de six semaines depuis le début des mesures de Santé publique.

Rappelons également que le ministre Marc Garneau a convenu publiquement de la nécessité qu’une étude aéronautique conforme et officielle soit menée, un exercice qui est toujours en cours. « Procéder à une réduction des services FSS, même de façon temporaire, pendant un contexte de crise sanitaire sans précédent comme nous traversons collectivement est illogique, irrationnel, absurde et relève d’une totale imprudence, surtout pour une entreprise qui base son service sur la sécurité des usagers », martèle la mairesse.

« Considérant que l’hôpital de Rouyn-Noranda a été reconnu comme centre de soins désigné pour la COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue, l’Aéroport régional de Rouyn Noranda devient un pôle névralgique pour les évacuations médicales d’urgence et les soins de santé régionaux. La diminution des services FSS représente un risque significatif pour la sécurité des personnes les plus vulnérables », explique Madame Caroline Roy, présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue.

« Le ministre des Transports du Canada, Monsieur Marc Garneau, et NAV Canada ont ici une main tendue de la part de l’ensemble d’une communauté. Nous avons besoin de vous en tout temps, nous voulons travailler avec vous en toute transparence », clame le député d’Abitibi-Témiscamingue, Monsieur Sébastien Lemire.

« En région, nos services aériens sont plus qu’essentiels, particulièrement en contexte de COVID et de confinement. L’heure n’est pas à fragiliser nos services, mais bien à les maintenir et les consolider. NAV Canada doit maintenir la totalité des heures d’activités à l’Aéroport régional de Rouyn-Noranda, c’est une question de sécurité pour l’ensemble de la population de l’Abitibi-Témiscamingue », déclare Madame Émilise Lessard-Therrien, députée de Rouyn-Noranda – Témiscamingue.

Également appuyée par la Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue et la société Propair, la mairesse exhorte le gouvernement du Canada afin qu’ils ne cèdent pas aux pressions de NAV qui pourrait porter préjudice aux services offerts à l’Aéroport régional de Rouyn-Noranda, surtout en cette période cruciale pour la santé des citoyens et citoyennes. Elle a d’ailleurs contacté directement le bureau du premier ministre Justin Trudeau afin qu’il mette fin dès maintenant aux aspirations de NAV. La mairesse a également obtenu la confirmation que Transports Québec travaille à trouver des solutions dans le dossier.
 

Ville de Rouyn-Noranda  100, rue Taschereau Est, C.P. 220, Rouyn-Noranda, Qc J9X 5C3 | Tél.: 819 797-7110